Segmentation du marché du travail au Burkina Faso: l'informalité et le choix volontaire des actifs

Auteurs

  • Abdoul-Karim KOBRE

DOI :

https://doi.org/10.5281/zenodo.6393630

Mots-clés :

secteur informel, choix volontaire, marché du travail et segmentation

Résumé

Cet article est une analyse des déterminants du choix volontaire du secteur informel par les actifs ainsi que les raisons qui motivent leurs choix. Les données utilisées proviennent d’une enquête réalisée en décembre 2021 dans cinq principales villes du Burkina Faso. Les individus étudiés sont des personnes actives exerçant dans le secteur informel. L’échantillon porte sur 1250 entreprises informelles et les questions sont adressées de préférence aux responsables. Ainsi, l’étude révèle deux résultats probants : Premièrement, l’entrée des actifs dans le marché du travail par le secteur informel peut être un choix volontaire et non un choix par contrainte (62,2% des actifs ont choisi de travailler dans le secteur informel de façon volontaire contre 37,8% qui ont choisi par contrainte). De plus, le choix volontaire est motivé par les avantages fiscaux et non fiscaux que les individus bénéficient en restant dans le secteur informel. Deuxièmement, grâce à un modèle logistique, l’étude indique que les variables : le sexe, l’âge, la situation matrimoniale, l’origine familiale, le lieu de résidence, le niveau d’éducation, l’expérience dans la gestion d’une entreprise, le statut dans le ménage et le niveau de revenu sont des déterminants du choix volontaire du secteur informel.

Biographie de l'auteur

Abdoul-Karim KOBRE

Economiste, ingénieur de la formation et des systèmes d’emplois Consultant international en ETFP et Emploi [email protected] Burkina Faso

Téléchargements

Publiée

2022-03-29

Comment citer

Abdoul-Karim KOBRE. (2022). Segmentation du marché du travail au Burkina Faso: l’informalité et le choix volontaire des actifs. African Scientific Journal, 3(11), 001. https://doi.org/10.5281/zenodo.6393630

Numéro

Rubrique

Articles