Auteur 1 : Abdou-Karim KOBRE,
Auteur 2 : OUATTARA Yéfongnigui Arthur Constant,


Mots-clés:

déclassement ; marché du travail ; jeune diplômé ; Logit


Résumé :

Cette étude s’intéresse au déclassement professionnel des jeunes diplômés lors de leur premier emploi au Burkina Faso dans la fonction publique et les entreprises privées formelles et informelles. Un modèle de logit a été mis en œuvre à partir de données provenant d’une enquête réalisée en mars 2020 auprès des diplômés qui travaillent dans 118 structures (Fonction publique, établissements publics de l’État, société d’État, entreprises privées formelles et informelles). Les résultats montrent que le déclassement est fonction du niveau de diplôme. Plus le niveau du diplôme est élevé, plus le déclassement est effectif. Cependant, il est moindre avec le diplôme de doctorat dont les fonctions occupées sont en général de très haut niveau. L’étude a également montré que les variables telles que l’âge, le niveau de la formation, le statut de la fonction, le niveau d’instruction du père, le type de contrat, le statut de l’emploi, et le statut de l’entreprise ont une influence significative sur la probabilité d’être déclassé au Burkina Faso.




Publié

30/08/2021

Vol. 3 No 7 (2021)

Rubrique

Articles