Auteur 1 : LAHRACH Rahhal
Auteur 2 : MOUMNI Basma
Auteur 3 : TAMOUH Nadia


Mots clés :

Entrepreneuriat, Enseignement, Compétences Entrepreneuriales, Impact, Etudiants.


Résumé :

L’enseignement de l’entrepreneuriat est au cœur de la tendance actuelle de la recherche académique du fait de ses nombreux enjeux, toutefois, il ne suffit pas de dispenser des cours d’entrepreneuriat pour atteindre les objectifs escomptés. Il est d’autant plus important de mesurer l’impact de ces formations afin d’évaluer l’ampleur des changements créés auprès des participants aux formations entrepreneuriales dans le but de réadapter les approches d’enseignement aux objectifs visés. De ce fait, nous avons opté pour une posture postpositiviste pour mener notre étude et nous avons évalué l’impact de l’enseignement d’entrepreneuriat auprès de 306 étudiants de l’université Mohammed 1er à travers un questionnaire se basant sur une autoévaluation des compétences acquises. En effet, notre étude se distingue des travaux similaires par le mode de mesure adopté. Au lieu d’opter pour une évaluation académique par l’enseignant des compétences avant et après la formation, nous avons préféré mesurer le sentiment d’auto-efficacité de l’étudiant, car ce dernier représente un élément clé à l’acte entrepreneurial. A l’issue de ce travail, nous avons remarqué que les étudiants présentent une intention entrepreneuriale mais à des horizons temporels différents. Tandis que pour les compétences, il apparait que la planification de l’activité et la créativité sont les compétences les plus présentes chez les questionnés, à contrario du calcul des besoins financiers, de la détection des opportunités et la gestion des risques qui sont les aptitudes les plus regrettés.




Publié

30/08/2021

Vol. 3 No 7 (2021)

Rubrique

Articles