Auteur 1 : Houda Mazhoud
Auteur 2 : Fraj chemak


Mots clés :

Irrigation, Système cultural, Productivité, Modélisation, CROPSYST, Tunisie


Résumé :

En Tunisie, malgré le développement remarquable des technologies de production, les rendements du blé dur en irrigué restent toujours en dessous des attentes. Plusieurs facteurs concourent à cette faiblesse en relation avec la disponibilité en eau et les pratiques culturales. Le défi est de surmonter ses entraves pour améliorer la production et valoriser aux mieux la ressource en eau. L’objectif est d’établir un diagnostic opérationnel de l’activité du blé dur en irrigué et d’identifier des éventuels alternatives d’amélioration de ses performances. Pour répondre à cet objectif, une enquête de terrain a été conduite auprès d’un échantillon de 42 irrigants. En utilisant CROPSYST, un modèle de culture du blé dur en irrigué a été développé et des scénarios de bonnes pratiques ont été simulés. Les résultats des simulations ont montré qu’il est tout à fait possible d’accroitre les rendements jusqu’à 80% du potentiel espéré avec une amélioration de la productivité de l’eau et de la profitabilité de la culture. Les résultats de ce travail ont permis d’identifier des voies plausibles d’amélioration des performances agronomiques et économiques de la culture du blé dur en irrigué. La concrétisation de ces voies nécessite une réflexion concertée de la part des acteurs pour mettre en avant des stratégies appropriées au contexte étudié.




Publié

30/06/2021

Vol. 3 No 6 (2021)

Rubrique

Articles