Auteur 1 : ZANGA ONGBWA Paul Dominique,


Mots clés :

Environnement, Gouvernance, Responsabilité Environnementale, Parties Prenantes, RSE des banques


Résumé:

La théorie des parties prenantes postule que l’engagement environnemental des banques est mu
par la volonté de satisfaire les aspirations écologiques des parties prenantes. Partant de cette
hypothèse, cette recherche analyse l’influence des parties prenantes sur le niveau de
responsabilité environnementale des groupes bancaires en Afrique. Ainsi, un échantillon de 42
banques multinationales est observé entre 2005 et 2014. Les données utilisées émanent des
rapports annuels. Au terme d’une régression en données de panel, il en ressort que les parties
prenantes affectent considérablement la responsabilité environnementale des banques en
Afrique. De même, les salariés, les investisseurs institutionnels, les actionnaires étrangers et les
femmes influencent positivement et significativement le niveau de préservation de
l’environnement par les groupes bancaires.




Publié

30/06/2021

Vol. 3 No 6 (2021)

Rubrique

Articles