Auteur 1 : HADAJ Amal


Mot clés:

Compétences, Formation continue, Formation numérisée, FAD, FOAD.


Résumé:

Aujourd’hui, l’importance de la formation continue est indéniable. Tous les acteurs économiques, politiques et sociaux reconnaissent qu’elle est un des moyens pour booster la compétitivité des entreprises sur le long terme, de développer les compétences individuelles et d’accroître l’employabilité des individus. Aussi, compte tenu des évolutions rapides des demandeurs de la formation continue et des coûts qu’elle engendre, les organisations doivent trouver des réponses nouvelles et innovantes à ces besoins pour lesquels les modes classiques atteignent leurs limites opérationnelles. Face à cette situation, le recours aux outils et services TIC, notamment aux dispositifs de formation numérisé apparaît comme une solution relevant le défi de la formation continue dans les entreprises marocaines. Mais, la numérisation de la formation continue au Maroc semble provoquer des inquiétudes parmi les entreprises commanditaires et les organismes de formation. Alors pour documente cette problématique, nous avons mené une recherche exploratoire, auprès d’un panel de 220 chefs d’entreprises, dans l’objectif d’approcher les perceptions des prestataires de la formation, les besoins des organisations consommatrices de la formation au Maroc. Les résultats ont montré que le mode de formation présentiel continu à faire la tendance actuelle puisqu’il représente 83% des formations dispensées, alors que la formation mixte alternant mode présentiel et numérisé en représentent 17% chacun. Ce qui montre que la culture numérique n’est pas encore fortement ancrée dans les pratiques de la formation continue.




Publié

30/06/2021

Vol. 3 No 6 (2021)

Rubrique

Articles