Auteur 1 : ET-TOUILE Houria
Auteur 2 : ARIB Fatima


Mots clés :

Changement climatique, sécurité alimentaire, PIB agricole, ARDL, Maroc


Résumé:

Le secteur agricole est l’un des secteurs les plus sensibles au changement climatique, ce secteur est directement affecté par la température et les précipitations et le taux des terres arables, qui sont un intrant dans la sécurité alimentaire. L’objectif principal de cet article est d’évaluer les impacts du changement climatique et des terres arables sur la sécurité alimentaire au Maroc entre 1971 et 2017 à partir d’un modèle de cointégration fondé sur l’approche ARDL (autorégressif à retards échelonnés). Les résultats empiriques montrent qu’une augmentation des précipitations a un effet positif sur le PIB agricole, l’augmentation de la température de 1% a un effet négatif sur le PIB agricole avec une diminution de 3.14% à court terme et de 5% à long terme, tandis que les terres arables n’influent pas directement la sécurité alimentaire du pays. Afin de minimiser les effets négatifs du changement climatique au Maroc, dont le secteur agricole représente le secteur le plus important de l’économie, il est important d’établir des politiques d’adaptation pour lutter contre le changement climatique.




Publié

01/03/2021

Vol. 3 No 4 (2021)

Rubrique

Articles