ELMAYMOUNI M’hamed 1,

ENNESRAOUI Driss 2,


Mots clés : Création d’entreprise, Etudiants, Modèles d’intentions entrepreneuriales, Analyse typologique


Résumé

Le présent article vise à mettre en exergue notre contribution à l’étude des antécédents de l’intention de création d’entreprises dans le contexte universitaire marocain vu l’intérêt grandissant suscité par cette création chez les jeunes d’une part, et en raison de sa contribution à la réduction du chômage des diplômés et à travers la promotion de l’auto-emploi d’autre part.

A cet égard, nous avons mobilisé le modèle théorique du comportement planifié (Ajzen,1991) et le modèle de Shapero et Sokol (1982), qui considèrent l’intention entrepreneuriale comme variable dépendante des variables personnels et contextuels. Par ailleurs, sur le plan empirique, les résultats obtenus sur un échantillon de 1113 étudiants appartenant à différents établissements de l’Université Cadi Ayyad, nous ont permis d’abord, une compréhension réelle de l’intention entrepreneuriale des étudiants et par la suite, de déterminer les groupes d’étudiants homogènes en termes de caractéristiques liées à l’esprit d’entreprise, à la désirabilité entrepreneuriale et à la capacité entrepreneuriale.




Publié

30/12/2020

Vol. 3 No 3 (2020)

Rubrique

Articles