OUATTARA Yéfongnigui Arthur Constant 1,

N’DA Koffi Christian 2,


Tape Dali Raoul 3,


Mots clés : Impact ; formation ; rendement ; producteur ; PSM.


Résumé

L’objectif de cet article est de mesurer l’impact de la formation sur les rendements des producteurs d’anacarde en Côte d’Ivoire. Les données proviennent de l’enquête par sondage réalisée en 2017 par la Direction Suivi-Evaluation et Qualité (DSEQ) de l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) de la Côte d’Ivoire. Une modélisation PSM (Propensity Score of Matching) a été mise en œuvre à cet effet. Toutes les méthodes d’appariement produisent des résultats convergents avec des accroissements moyens de rendement de 94,09 kg/ha, 78,17 kg/ha, 73,64 kg/ha et 93,18 kg/ha respectivement en utilisant les méthodes du plus proche voisin, du rayon, de la stratification et de la fonction de kernel.




Publié

30/12/2020

Vol. 3 No 3 (2020)

Rubrique

Articles